Réseaux de distribution : 3 préconisations pour une digitalisation réussie

Date

14/10/2022

Auteur

Claire VACHER

Partager

Télécharger cet article

La digitalisation des réseaux de distribution est aujourd’hui un impératif. En entreprise comme dans la société, le numérique a pris une place grandissante. Que cela soit en matière de modèle économique, de métiers ou d’organisation du travail, tout est remis en cause. La technologie est devenue la norme, répondant à un besoin de plus en plus présent d’agilité et de résilience, notamment dû à la crise sanitaire récente. Néanmoins, certaines structures considèrent encore les outils technologiques via des aspects à court terme. Une question se pose alors. Comment réussir à piloter cette digitalisation sur une logique à plus long terme, permettant de gagner en performance tout en réduisant les coûts d'achats ? 

Dans cet article, vous découvrirez des conseils indispensables à suivre pour une digitalisation des réseaux de distribution impactant votre croissance.

Pourquoi la digitalisation des réseaux de distribution est plus que jamais essentielle ? 

Les technologies occupent désormais une place prépondérante au sein des entreprises. Elles y sont confrontées chaque jour, pour leurs activités commerciales ou leurs relations avec les clients et fournisseurs. Devenues la norme, ces technologies ne sont plus suffisantes pour créer de la valeur ajoutée et se démarquer des concurrents. Il va être important de mettre en place de véritables stratégies qui donneront des résultats sur le long terme.

Digitaliser les processus pour s'adapter à un nouvel environnement

Selon le Parlement européen, la transformation digitale devrait rapporter plus de 100 000 milliards de dollars à l’horizon 2025. À ce titre, il y a donc de véritables enjeux pour toutes les entreprises d’opérer un virage digital et de repenser leur modèle économique. Les réseaux de distribution n’en sont pas exempts, devant également s’ouvrir aux nouvelles opportunités offertes par le marché. D’ici à quelques années, les professionnels du secteur gèreront leur activité différemment, intégrant de nouveaux modèles, plus digitaux et basés sur de l’analyse de données. Des modèles apportant des bénéfices à toutes les parties, clients, fournisseurs et distributeurs :

  • Des offres fiables et personnalisée
  • Des prises de décisions accélérées
  • Des échanges plus fluides et transparents

Le digital et la gestion des données devenant des facteurs clés de compétitivité, les structures les plus agiles seront les grandes gagnantes. Il s’agit notamment de celles plaçant les nouvelles technologies au centre de leur activité, que cela soit pour la gestion des entrepôts, des stocks, de la livraison, etc. En se donnant les clés pour évoluer rapidement d’un point de vue analytique et opérationnel, elles se créent un avantage concurrentiel capital.

Assurer la compétitivité de son réseau de distribution

Déjà en 2014, une étude du cabinet McKinsey estimait que la transformation digitale pouvait impacter considérablement les résultats des entreprises. Un impact de -20% à +40% sur leur résultat opérationnel, selon la qualité de mise en place. À une ère où le digital est omniprésent, le numérique joue donc un rôle clé sur la compétitivité des organisations. Il est nécessaire d’amorcer une rupture avec les modèles traditionnels, pour repenser l’ensemble des processus métiers. Un nouveau modèle, caractérisé par des interactions simplifiées entre les entités et prenant la forme de plateformes. La transformation digitale donne ainsi naissance à un nouvel écosystème de solutions innovantes et clés en main. À long terme, ces solutions vont permettre aux entreprises de s’aligner sur un environnement concurrentiel et booster leurs performances. Quelles sont alors les avantages concurrentiels pour les réseaux de distribution d’une transformation numérique ?

  • Réduire les coûts et augmenter les capacités de production grâce à l’automatisation des activités
  • Améliorer la circulation de l’information au sein de la structure
  • Être plus réactif aux besoins clients, impliquant une plus grande confiance de leur part
  • Attirer et retenir les talents au sein de l’organisation, dû à l’implémentation d’une véritable expérience technologique

Les structures les plus matures numériques enregistreront ainsi une croissance plus forte que leurs concurrents. Néanmoins, il est important de préparer ce virage numérique de manière progressive. Des étapes sont essentielles à respecter, en hiérarchisant les projets. À la fois en fonction des ressources disponibles, au niveau humain, matériel et financier, mais également en fonction de la capacité d’adaptation au changement. 

Les conditions clés pour une transformation digitale réussie de son réseau de distribution

Définir une stratégie d'entreprise explicite

Les projets de transformation digitale impliquent de grands changements, avec un impact fort sur l’organisation. Avant toute chose, il va donc être essentiel de se poser quelques questions préliminaires, afin d’analyser ses besoins précis :

  • Quels sont mes objectifs ?
    Fluidifier les processus, harmoniser les pratiques au sein de mon réseau ou encore améliorer l'expérience utilisateur
  • Comment atteindre ces objectifs ?
    Les différentes missions pour atteindre ces objectifs ainsi que les deadlines pour chaque mission
  • Quelle est la maturité digitale de ma structure ?
    Le niveau d'avancé de la transformation et les lacunes à améliorer
  • Quels seront les moyens accordés à cette transformation digitale ?

Cet état des lieux est crucial pour identifier précisément les besoins précis du réseau et les facteurs de changement. Ainsi, vous aurez les clés pour redéfinir vos priorités et établir une stratégie concrète, non une transformation digitale floue.

Accompagner les membres du réseau autour du projet de transformation

Les membres du réseau sont les meilleurs alliés pour atteindre vos nouveaux objectifs. Il est essentiel qu’ils aient une parfaite compréhension du projet, des étapes clés et sa place dans la stratégie d’entreprise. Si tous ne sont pas convaincus du bien-fondé de cette transformation, il sera difficile de les faire y adhérer pleinement. La transformation digitale est un processus dont l’accessibilité va être différent selon les individus. Par conséquent, il va être nécessaire d’accompagner les évolutions de chacun, selon leurs compétences et missions. Inutile de vouloir transformer l’ensemble de la structure en une seule fois, mais plutôt identifier les points de priorités. Par la suite, des formations par services permettront une meilleure prise en main des technologies. Une approche individualisée permettant de lever plus facilement les dernières réticences et incompréhensions. La formation ne doit pas être considérée comme une dépense, mais plutôt un investissement pour plus d’agilité et de performance.  En présentant des parcours simples, idéaux, avec les bons arguments, vous réussirez à fédérer l’ensemble des acteurs autour de la digitalisation. 

Implémenter de nouveaux processus digitaux demande sans aucun doute une réorganisation forte de l’organisation. L’objectif est de créer une nouvelle entité, devenant une référence pour l’ensemble des parties. Il est primordial d’informer toutes les équipes, mais également les partenaires et fournisseurs. La collaboration est transversale. Si cela peut prendre un peu de temps pour la mise en place, il ne faut pas oublier que la transformation digitale doit être pensée sur le long terme. Elle nécessite donc du temps et de la patience de la part de tous les acteurs impliqués. 

Utiliser la donnée à disposition pour répondre aux attentes du réseau de distribution

Qui dit transformation digitale, dit intégration de nouveaux outils. Plus que l’accompagnement et l’implication évoquée, il s’agit surtout de répondre aux besoins des membres du réseau. Ce sont les utilisateurs finaux, ainsi les plus aptes à fournir des retours sur la praticité et l’efficacité des outils mis en œuvre. Ils permettent d’améliorer constamment le processus de transformation. Les solutions technologiques sont un soutien des évolutions de l’entreprise, répondant certes à des attentes actuelles, mais aussi futures. Face à la vitesse d’évolution du digital, les choix doivent être réfléchis, en misant sur un investissement durable. Cela afin d’éviter des outils ou services qui seront dépassés d’ici à quelques années. Élément fondamental pour aider cette prise de décision, les données sont reconnues à tous les niveaux d’une entreprise. Nous sommes dans une ère digitale, où la donnée est présente à chaque instant. L’enjeu est alors de tirer parti de toutes les informations à disposition afin d’adopter les bons outils. En analysant avec précision chaque donnée, des avantages indéniables vont apparaître : personnalisation des offres et services, ciblage des prospects, ou encore reportings opérationnels. Pour suivre l’évolution et l’impact du projet transformation, il est important que ces données ne tombent pas “dans le vide”. Il est conseillé d’établir un tableau de bord comportant des indicateurs de suivi. Ces indicateurs peuvent à la fois être quantitatifs, le nombre d’utilisateurs par exemple, comme qualitatifs, avec le taux de satisfaction. 

La digitalisation est un processus d’amélioration continue, s’inscrivant dans une stratégie globale et transversale au sein du réseau. C’est dorénavant en saisissant tous les bénéfices apportés que vous serez à même d’assurer de meilleures performances pour votre organisation.

 

Les marketplaces interne, un outil au service de la digitalisation des réseaux de distribution

Les réseaux de distribution sont régulièrement confrontés au même problème. Comment être visible et communiquer de façon générale. Pour y répondre et dynamiser les réseaux, la marketplace BtoB reste le dispositif le plus efficace. La digitalisation des processus achats en interne est devenue un levier conséquent pour la compétitivité des organisations. Des avantages aussi bien en matière de coûts que de différenciation. Un phénomène qui peut également s’expliquer par l’arrivée d’une génération “connectée” au sein de la population active. Ces derniers souhaitent connaître des expériences d’achat similaires dans leur vie personnelle comme dans leur vie professionnelle. Il n’est pas étonnant de voir apparaître des plateformes d’achat B2B proposant des expériences semblables à un fonctionnement B2C. Les canaux de communication traditionnels sont alors mis de côté, tels que le mail, le téléphone ou encore le papier. La mise en place d’une marketplace interne représente-t-elle vraiment une plus-value pour toutes les entreprises distribuant en BtoB ? Avant tout, il faut savoir qu’il existe différents types de marketplace BtoB :

  • Les généralistes, tels que Cdiscount pro ou Amazon Business, présents au niveau international.
  • Les spécialistes, pouvant être associés à des centrales d’achat, avec néanmoins des parcours entièrement digitalisés.
  • Les plateformes d’e-procurement, permettant aux entreprises de mettre en concurrence l’ensemble de ses fournisseurs. Grâce à une logique d’appel d'offres, elles peuvent activer certains facteurs compétitifs, par exemple la disponibilité des stocks.

Pour toutes les parties prenantes au processus de distribution, une marketplace interne apporte sans aucun doute de nombreux avantages. Notamment une visibilité accrue, de meilleurs tarifs dus à la compétition, l'optimisation de la base fournisseurs et une simplification de la comptabilité. Autre avantage, qui n’est pas sans conséquence, celui du coût de déploiement de la marketplace. Un coût bien inférieur au coût global si chaque membre du réseau de distribution développait un outil e-commerce de son côté. Il est cependant nécessaire de prendre en compte que trouver la bonne solution marketplace BtoB n’est pas simple. C’est un réel projet de transformation en profondeur du modèle économique de l’organisation, amenant à se poser plusieurs questions. L’organisation et les processus en place, les relations avec les partenaires et fournisseurs, la relation à la technologie et la place de la plateforme au sein de l’existant. Un grand nombre d'éléments est donc essentiel à prendre en compte.

 

Instaurer une marketplace BtoB va au-delà d’un déploiement d’outils technologiques au sein du réseau. Il s’agit de jouer un rôle fondamental dans le business de chacun des membres, sans pour autant modifier les relations commerciales existantes. Finalement, la digitalisation des réseaux de distribution via un modèle marketplace suit une logique plus globale de transformation de l’écosystème. Après avoir lu cet article, découvrez plus précisément pourquoi devriez-vous opter pour une marketplace pour votre réseau de distribution.

 
Deux personnes se serrant la main

Devenez un réseau où le digital vous rapproche

Restez au courant des dernières actualités !

Text

Photo de

Claire VACHER

Télécharger cet article

Vous avez besoin d’aide pour votre projet ?